Rechercher
  • luciecreysselsavoc

Dossier sur la Justice dans le Sud-Aveyron

Dernière mise à jour : 28 juil.

Midi Libre du 24 février 2022



« Qui n’aime pas le contact humain, ne doit pas devenir avocat »


Bringer, Rispal, Mazars, Blanc, Ciucci… Les avocats ne manquent pas dans le Sud-Aveyron. Lucie Creyssels-Vignaud est l’une d’entre eux. Après être passée par Montpellier, Strasbourg, Bruxelles, New-York et enfin Paris, l’avocate est revenue sur ses terres millavoises « parce que cela correspondait plus au travail que je voulais faire. C’est varié et très intéressant. Ce qui me plaît dans le fait de ne pas être spécialisée c’est que cela m’oblige à me renseigner sur plein de sujets et à faire évoluer mes raisonnements », explique-t-elle. D’abord collaboratrice dans un cabinet de la cité du gant, elle s’est lancée en solitaire en 2016. « Je

me suis installée dans les mêmes locaux que maître Rispal, mais chacune de nous est indépendante. Cela nous permet une plus grande liberté dans notre emploi du temps », détaille Lucie Creyssels-Vignaud. L’avocate traite principalement du civil et du pénal et « un tout petit peu de droit du travail et de droit commercial » et plaide principalement à Millau, même si elle se rend à Rodez « de temps en temps, mais c’est très rare ». La principale difficulté pour une avocate dans le Sud-Aveyron ? « L’étendue du territoire, répond-elle.

Quand il faut aller faire des permanences à Camarès par exemple ou quand les justiciables

doivent venir à Millau ou même jusqu’à Rodez, c’est compliqué. » Pour autant, le

Sud-Aveyron lui fournit une clientèle variée, un critère que la Millavoise apprécie : « Que

ce soit des gens sans diplôme ou avec un bac +10, ce sont avant tout des personnes en

difficulté qu’il faut aider. Et c’est ce que je trouve important dans notre profession, vraiment, le contact avec les gens, les aider. Ces valeurs je les partage avec beaucoup d’avocats. Mon but, c’est vraiment d’accompagner les gens. Quelqu’un qui n’aime pas le contact humain, ne

doit pas devenir avocat. » À noter que Lucie Creyssels-Vignaud, comme bon nombre de ses collègues, pratique l’aide juridictionnelle, qui permet aux personnes en difficultés financières d’avoir accès à un avocat pour une somme abordable.


9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Publié le 25/11/2014 à 11:11 CENTRE PRESSE Assises. Le procès des 18 accusés dans l’affaire de la tuerie de Millau est entré dans sa dernière semaine. Hier soir, les avocats des victimes ont plaidé. L

Publié le 25/11/2014 à 10:29 , mis à jour à 10:34 MIDI LIBRE Après le scandale du covoiturage, le procès des 18 accusés a repris lundi avec les plaidoiries des parties civiles. "Ce procès-fleuve ne fu